Suivez nous sur facebook

Lutte contre Ebola en Guinée : l'engagement des acteurs salué

 

Dakar, 14 fév (APS) - Le chef de la Mission des Nations unies pour la Réponse d'urgence contre Ebola (UNMEER) en Guinée, Abdou Dieng, salue "l'engagement remarquable des acteurs nationaux et internationaux" sur le terrain de la lutte contre cette fièvre hémorragique, s'alarmant des rumeurs et fausses informations qui limitent "la bonne compréhension et la coopération des communautés".

M. Dieng "loue l'engagement remarquable des acteurs nationaux et internationaux qui s'illustrent par leurs efforts continus sur toute l'étendue du territoire guinéen pour prévenir et lutter contre la propagation de l'épidémie", rapporte un communiqué transmis samedi à l'APS.


Aussi condamne-t-il "les agressions dont sont victimes certaines équipes nationales et internationales au cours de leurs interventions en première ligne face à l’épidémie", tout en appelant "ces acteurs, qui doivent être salués pour leur action courageuse dans l'intérêt de la population toute entière, à ne pas se décourager".

"Dans cet esprit, poursuit le communiqué, M. Dieng s'alarme de la propagation de rumeurs et de fausses informations sur l'action de ces équipes, qui déstabilisent leur travail et empêchent leur efficacité, en limitant la bonne compréhension et la coopération des communautés".

"Les récents exemples dans la région de Conakry ont montré l'effet nuisible que ces rumeurs engendrent sur la vie en collectivité. Cette situation est regrettable non seulement pour la Guinée mais également au regard des pays voisins affectés, notamment le Liberia et la Sierra Leone où la lutte continue", note-t-il.

"Dans une période de début d'année 2015 où la lutte contre Ebola a produit des résultats positifs, le chef de la Mission UNMEER en Guinée en appelle à l'ensemble des partis politiques, des chefs religieux, de la société civile et des médias pour que tous renouvellent leur engagement à vaincre l'épidémie Ebola jusqu'à son élimination", lit-on encore.

"La voie du dialogue doit être favorisée entre les institutions nationales, les acteurs de la Réponse contre Ebola et les populations locales", indique le communiqué, ajoutant que "M. Dieng réitère l'entière solidarité des Nations unies avec le peuple et le gouvernement de la Guinée, et exprime sa profonde sympathie aux familles des victimes de l'épidémie".